page précédente - backretour   page d'accueil - homehome   page suivante - nextsuivante   page d'introduction générale ou index de la rubriqueintro   Moyens de communiquer avec New Belgariacontacts
FAQ - questions fréquemment posées - frequently asked questionsF.A.Q.   informations généralesinformations service guide en Bulgarieservice guide  lienslinks     

MECONNAISSANCE GÉNÉRALE DES NOUVEAUX PAYS DE L'EX-URSS ET PRONONCIATION A LA RUSSE

Nous remercions cordialement les Editions du Lombard pour leur aimable autorisation de reproduction des illustrations ici présentes :
(c) LE LOMBARD (n.v. DARGAUD-LOMBARD s.a.) - 2003 - Chris Lamquet

http://www.lelombard.com

Nous faisons ici référence à l'album de bande dessinée @enfer.Zcom, avec Alvin Norge pour héros principal, oeuvre magistrale de Chris Lamquet.

Entre autres considérations informatiques de la meilleure veine, l'auteur met aussi en scène un personnage attachant en la personne d'Olga Rokouchenko, originaire de Belarussie. Force est de reconnaître, à ce propos, que le commun des mortels ignore généralement le nom des nouveaux pays qui constituent désormais l'ex-URSS. Tout le monde a déjà entendu parler de certains d'entre eux, voire de leur totalité, que ce soit par l'intermédiaire du concours de l'Eurovision, du journal télévisé, etc., quant à les localiser sur la carte, identifier leur drapeau, c'est une autre histoire!
Non! Tchernobyl ne se trouve pas en Belarussie mais en Ukraine! Et pourtant, on en a parlé d'abondance à l'époque de la catastrophe nucléaire! Les choses se compliquent, lorsque l'on parle des pays de l'Est, quand on ajoute à cela les pays de l'ex-Yougoslavie... New Belgaria va vous permettre de mettre de l'ordre dans tout ce micmac (sans Donald!) grâce à de nouvelles rubriques appropriées.

Un autre point qu'illustre très bien l'histoire d'Alvin Norge est l'idée qu'ont la plupart des Occidentaux sur les habitants des pays de l'Est et leur façon de prononcer le français qui bien entendu, ne peut (selon eux) être que châtiée!

Dans la BD de Chris Lamquet, Olga Rokouchenko s'exprime en oubliant presque systématiquement les articles, ce qui est tout à fait normal puisque le russe n'en comporte pas (au contraire du Bulgare qui les met à la fin des mots)

Mais il ne faudrait pas s'imaginer pour autant que toutes les personnes originaires de l'Est s'expriment avec un fort accent, en roulant les "r", avec une voix grave et saccadée et en oubliant des mots ou articles, en construisant leurs phrases en suivant un ordre fantaisiste. Cela existe, bien sûr, mais - en ce qui concerne la Bulgarie tout du moins - les choses sont loin de toujours revêtir cet aspect caricatural. La Bulgarie appartient à la francophonie, les Bulgares se reconnaissent (entre autres) par leur français parfois trop parfait (!), le système scolaire favorise l'apprentissage des langues (la Belgique, en tous cas, pourrait la prendre pour modèle!), le pays dispose d'excellentes écoles très justement réputées et nous parlons abondamment de ce point dans notre zone professionnelle payante.

Olga signale aussi que "la Belarussie, ce n'est pas le paradis". Nous ne prétendrons certainement pas le contraire tout en signalant toutefois que, en général, les choses ont tendance à évoluer (favorablement).

Un autre point sensible réside dans le rapport hommes-femmes. Pour certains, les ressortissantes des pays de l'Est sont toutes des "filles faciles", voire des prostituées, parfois même nauséabondes. Il s'agit d'un cliché qui provient notamment de l'exploitation honteuse que certains réseaux mafieux font de la misère qui règne dans ces pays. On fait miroiter une situation mirobolante ou simplement un travail bien rémunéré et puis le traquenard se referme! Mais c'est loin d'être une généralité. Par ailleurs, d'autres affirment que les représentantes des pays de l'Est sont au contraire trop renfermées, chaperonnées et, disons-le, sexuellement timorées. Hé bien, la situation est claire: entre ces deux extrêmes, il faudrait peut-être se mettre d'accord, vous ne trouvez pas?
Elles ne peuvent évidemment pas être l'un et l'autre à la fois! Soyons logiques!
Cela prouve au moins que toute généralisation est hasardeuse...
(voir aussi "la Bulgarie serait un mauvais endroit pour la drague

Nous allons faire une mini-parenthèse pour signaler une "invraisemblance" obligée dans @enfer.Zcom: comment comprendre que Jennifer, alias Olga Rokouchenko, originaire de Belarussie, s'adresse en français à un New-Yorkais? C'est évidemment pour que le lecteur puisse comprendre...Mais nous comprenons quant à nous autre chose, un point assez encourageant: c'est que le couple Olga Rokouchenko - Alvin Norge, que initialement tout oppose si l'on s'en réfère aux schémas classiques de conflit entre l'ex-URSS et les States, fonctionne rapidement et plutôt bien! On y trouve de l'humour (et parfois même un humour qui dénote que les Belarusses sont plus délurées qu'on ne le croit!), une complicité qui ne s'explique pas uniquement par la force des choses et le caractère d'urgence de la situation mise en scène, et un clin d'œil à... la façon de parler des New-Yorkais:
"Tu ne sais même pas parler New-Yorkais!"
"Si: fuck you!

Et juste avant:
Je pas bouger! Première ici, alors fuck you! America à tout le monde!
Ah bon! Venant d'une Belarusse, cela ne manque pas de piquant!

Nous remercions cordialement les Editions du Lombard pour leur aimable autorisation de reproduction des illustrations ici présentes :
(c) LE LOMBARD (n.v. DARGAUD-LOMBARD s.a.) - 2003 - Chris Lamquet

http://www.lelombard.com

LE LIVRE ÉVÉNEMENT !

CELUI QUE LE PASSIONNÉ DE PARANORMAL, D'ENQUÊTE POLICIÈRE ET D'AGISSEMENTS DE L'OMBRE SE DOIT DE POSSÉDER !



À MOINS BIEN SÛR QUE VOUS APPRÉCIEZ

QUE L'ON VOUS FASSE GOBER DES MENSONGES...
...À CHACUN SES GOÛTS...

 


 

pour rechercher un sujet dans le site ou sur le Web recherches                   haut de la page haut de la page